•  1997 © "Et Caetera"

    votre commentaire
  • J'en ai vu des gros, des p'tits,


    des laids, des beaux et des costauds.


    Je les ai tous battus.


    J'étais le roi des foires ; le matamore.


     


    Je suis toujours hargneux et batailleur


    mais rien n'y fait :


     


    Je ne suis plus gagneur,


    Je suis vaincu par la vie.


    votre commentaire
  • "Anar", ils me disaient.


    "Ni dieu, ni maître", je répondais.


    C'était le temps où


    on avait le temps d'être héroïque


    en luttant


    contre les barbares...


    Ça m'a mené où ?


    Les jeunes se moquent


    les vieux oublient


    mais la barbarie revient !


    Qui vous apprendra comment


    abattre le monstre


    annonciateur du temps


    des despotes et des tyrans ?


    votre commentaire
  • Quand j'étais petit, le maître disait : "as-tu fait tes devoirs ?"


    Plus tard, à la guerre, le commandant criait : "Accomplissez votre devoir !"


    Ensuite, le politique clama : "Vous n'avez fait que votre devoir !"


    Dernièrement, le patron m'a dit : "Vous n'avez que des devoirs", quand j'ai fait valoir mes droits à la retraite...


    j'en ai assez de cette vie de devoir, je suis fatigué, je vais devoir... me reposer longtemps.


    votre commentaire
  • Oui, je suis un démuni.


    Non, je ne suis pas un pauvre d'esprit.


    N'empêche qu'ils disent que le royaume des cieux m'appartient.


    Excusez ! mais je préfèrerais juste un petit bout de cette pauvre terre !


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique